Que sont les capsules de THC et comment fonctionnent-elles ?

De toutes les innombrables façons de consommer du THC, les capsules présentent une option unique.

C’est l’un des moyens les plus efficaces d’introduire du THC dans votre corps et d’éviter les présentations sophistiquées pour la fonctionnalité. Les capsules sont également discrètes et portables, ce qui en fait une alternative intéressante au tabagisme ou à la consommation d’autres types de produits comestibles. Compte tenu de ces paramètres, il n’est pas surprenant que les capsules de THC deviennent rapidement l’un des moyens les plus populaires de consommer du THC.

Ci-dessous, nous avons décomposé les capsules de THC pour vous aider à mieux comprendre ces énigmatique s produits infusés. Tout d’abord, nous expliquerons comment les capsules fonctionnent au niveau moléculaire. Ensuite, nous décrirons quelques traits spécifiques uniques aux capsules de THC.

Comment fonctionnent les capsules de THC?

Bien qu’elles ne semblent pas avoir grand-chose en commun avec les brownies et les barres chocolatées, les capsules de THC sont un type de produit à base de cannabis comestible. En conséquence, ils fonctionnent de la même manière que les délicieuses confiseries et bonbons qui ornent d’innombrables étagères de dispensaires.

La méthode d’action des comestibles est très différente de celle du cannabis fumé. Lorsque vous fumez de l’herbe, votre corps l’absorbe directement à travers de minuscules sacs aériens dans vos poumons appelés alvéoles. Ces sacs sont tapissés de vaisseaux sanguins qui font passer l’air – et le cannabis – directement dans la circulation sanguine.

Cependant, le THC des produits comestibles ne suit pas le même chemin. Au lieu de cela, il traverse le système digestif avant d’atteindre le foie. Ensuite, le foie le métabolise en une autre molécule appelée 11-hydroxy-THC. Cette nouvelle molécule est nettement plus biodisponible que le THC ordinaire, ce qui la rend beaucoup plus facile à absorber par le corps. De plus, le 11-hydroxy-THC peut traverser la barrière hémato-encéphalique, ce que le THC ne peut pas très bien faire seul. Le résultat final est que les produits comestibles frappent les utilisateurs plus durement et durent beaucoup plus longtemps que le THC fumé.

Cependant, comme il faut plus de temps pour digérer les aliments que pour respirer l’air, les produits comestibles mettent plus de temps à entrer en action – environ 30 à 60 minutes.

Capsules de THC

Capsules de THC

Ici, nous allons couvrir quelques détails sur les capsules de THC. Tout d’abord, nous discuterons de certaines des raisons pour lesquelles les utilisateurs de cannabis – en particulier les patients de marijuana à des fins médicales – préfèrent les capsules de THC à d’autres méthodes de consommation. Ensuite, nous aborderons brièvement certaines des façons dont les entreprises fabriquent des capsules de THC.

Pourquoi les gens utilisent-ils des capsules de THC?

Il y a autant de raisons pour quelqu’un d’utiliser des capsules de THC que de personnes qui consomment du cannabis. Cependant, certains avantages majeurs des capsules de THC sont apparus. Désormais, les utilisateurs prennent note de ces avantages. Premièrement, ils sont généralement discrets. Faire sauter une capsule attirera certainement moins l’attention que fumer ou vapoter, ce qui les rend faciles à prendre en public sans crainte de jugement. Deuxièmement, ils sont hautement portables, ce qui les rend idéaux pour le monde mobile et trépidant d’aujourd’hui.

Enfin, ils sont parfaits pour tous ceux qui veulent se sentir défoncés sans fioritures. Il suffit de prendre une pilule et d’attendre qu’elle frappe – ne pas fumer, vapoter ou préparer de quelque sorte que ce soit. Grâce à leur utilisation simple et à leur portabilité, de nombreux utilisateurs de cannabis médical préfèrent les capsules à d’autres systèmes d’administration de THC.

Certaines sources ont suggéré que le THC peut avoir plusieurs caractéristiques bénéfiques, notamment des propriétés d’aide au sommeil, anti-inflammatoires et stimulantes de l’appétit, entre autres. En conséquence, les patients médicaux peuvent utiliser des capsules de THC pour soulager les symptômes de plusieurs conditions.

Par exemple, le THC peut aider les personnes souffrant d’arthrite et d’insomnie. La marijuana peut également être en mesure de soulager le stress et les troubles liés à l’anxiété comme le SSPT. Il est important de se rappeler qu’il existe de nombreuses doses différentes de capsules de THC. Certaines capsules ont des doses relativement faibles, allant de 5 à 10 mg. Cependant, des capsules plus puissantes existent également – certaines atteignant 100 mg ou plus. Ceux-ci peuvent être destinés à traiter des patients médicaux, ou simplement à des fins récréatives par des utilisateurs de cannabis extrêmement expérimentés.

Bien qu’il soit impossible de faire une surdose de THC, en prendre trop peut entraîner des expériences désagréables. En conséquence, les consommateurs doivent être conscients de la quantité de THC réellement contenue dans leurs capsules.

Comment sont fabriquées les capsules de THC?

Il existe plusieurs types de gélules de THC disponibles, y compris les gélules et les gélules plus dures en forme de pilule. Souvent, ils ne contiennent que quelques ingrédients – une sorte de liant pour maintenir la pilule ensemble et une sorte d’extrait de THC.

Le distillat de THC se trouve généralement dans les capsules. C’est la forme la plus pure de THC disponible, atteignant souvent 99,9% de pureté. Cela fait des capsules le moyen le plus simple de stocker autant de puissance que possible dans un petit emballage. Les capsules sont souvent fabriquées selon des recettes végétaliennes et sans gluten, de sorte que les utilisateurs n’auront pas à se soucier de leurs restrictions alimentaires. La décarboxylation est un élément crucial pour rendre tout THC comestible.

La décarboxylation est le processus d’activation thermique du THCA, la forme acide du THC qui se produit naturellement dans les plantes de cannabis. Cela transforme le THCA en THC, que le corps peut absorber. Sans décarboxyler le THCA dans la marijuana avant d’en faire un comestible, le produit final sera à peu près aussi efficace que de manger des têtes. Habituellement, la décarboxylation consiste à chauffer le THC à 220 degrés Fahrenheit (104 degrés Celsius) pendant environ une demi-heure.

En plus du THC, certaines capsules incluent également un autre cannabinoïde, le CBD, dans leur recette. Cette décision vise à tirer parti d’un phénomène appelé effet d’entourage. Grâce à ce trait, la présence de plusieurs cannabinoïdes dans un comestible peut renforcer et augmenter ses effets possibles. Certaines recettes de capsules contiennent souvent des ratios égaux de THC et de CBD, tandis que d’autres contiennent plus d’un cannabinoïde que de l’autre.

De plus, certaines sociétés de capsules de THC repoussent encore plus les limites. Au lieu d’utiliser un distillat de THC, ils infuseront un extrait à spectre complet dans une capsule. Cela fait une plus grande utilisation de l’effet d’entourage, puisque les terpènes présents dans les extraits à spectre complet l’utilisent également pour rendre les extraits plus puissants.

Encapsuler les avantages du THC

Que vous soyez un patient médical à la recherche d’un moyen facile de prendre votre ordonnance ou simplement un fumeur qui souhaite un moyen facile de se défoncer, les capsules de THC vous facilitent la tâche. Si vous pensez que vous êtes prêt à faire le saut dans le nouveau territoire du THC, pensez à essayer les capsules par vous-même. Une fois que vous avez pris cette décision, nous vous soutenons.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *